Archives
Institut Don Bosco Woluwe Saint-Pierre

L'Ecole grandit

 

Le nouveau bâtiment n’est pas une annexe ni une excroissance, elle est l’expansion de l’école. Ce n’est pas uniquement 4000 m2 qui s’ajoutent, c’est une capacité d’accueillir qui grandit, c’est une volonté de mener à l’emploi qui sera plus efficace, c’est un cadre pour former des citoyens adultes et responsables qui prend forme.

 

D’un point de vue technique, la construction n’est pas seulement passive, elle est à énergie positive. Elle sera autonome en électricité et alimentera aussi les anciens locaux. La volonté de créer du lien va d’ailleurs au-delà de l’Institut puisque le système de bassins d’orages et de drains restituera l’eau de pluie à la nappe phréatique comme si la surface n’était pas devenue imperméable.

 

L’occupation des lieux se fera progressivement. Les premières classes emménageront dès le retour des vacances de Pâques. Le bâtiment sera habité par les électroniciens, les informaticiens et les électriciens en septembre 2018.


Bruxelles, en forte croissance démographique, un besoin de techniciens en hausse partout, cet écrin tout neuf pour la formation de nos élèves arrive au bon moment.

 

 

 

 

« Le silence des pantoufles est plus dangereux que le bruit des bottes. »

 

7 jeunes élèves de l’Institut Don Bosco à Auschwitz-Birkenau

 

"Ceux qui ne se souviennent pas de leur passé
prennent le risque qu'il se répète."
George Santayana



La chaleur de l’avion du gouvernement belge et le froid continental du climat polonais,
Les gyrophares de l’escorte ministérielle et la fadeur du paysage enneigé de la banlieue de Cracovie,
Les couleurs ternes de nos vêtements et le ligné bleu-blanc des prisonniers,
La relative intimité d’Auschwitz et le gigantisme de l’extermination de Birkenau,
Des visages, des noms, des familles et l’impensable…
La Deuxième Guerre mondiale comme un titre de chapitre
et le choc frontal avec l’un des épisodes les plus horribles de la Guerre 40-45.
Tout est contraste, ce mardi 23 Janvier 2018 !
Il y aura un avant et un après pour nos élèves !
A quelques jours du 73e anniversaire de la libération des camps,
Les rails convergent et l’abstraction des livres rejoint brutalement l’histoire :
Leur histoire, notre histoire !
Merci au War Heritage Institute et au Ministère de la Défense pour ce soutien essentiel à l’éducation.
Jean-Marc BRASSEUR

 

 

 

 

 

 

 

 Repair Cafe

 

La communauté éducative de l’Institut Don Bosco Val d’Or organise son premier Repair Café et sa première brocante d’hiver ce samedi 2 décembre 2017.

Comment ne pas y avoir pensé plus tôt ? L’Institut Don Bosco Val d’Or possède les outils et les compétences nécessaires pour aider ses voisins à réparer leurs objets en tout genre. Menuiserie, électricité, électronique, informatique… Toutes ces sections se mettent, le temps d’un samedi, au service de la population. Les professeurs de l’Institut ont donc décidé de s’associer avec « Repair together » et de proposer le premier « Repair café » de l’école.

Le Repair Café est également un moyen d’éviter de jeter des objets qui peuvent encore être utiles, il s’agit donc d’une démarche écologique. L’école souhaite, par cette action, sensibiliser ses élèves et son entourage sur les effets de  la surconsommation et la nécessité de diminuer la quantité de nos déchets.

Pratiquement

Nous attendons toutes les personnes qui ont un objet à réparer ce samedi 2 décembre à partir de 9h. Le repair café fermera ses portes à 16h, il faudra donc s’inscrire avant 15h pour proposer une réparation. Un espace café sera mis à la disposition des personnes en cas d'attente.

Vous aurez dès lors l’opportunité de réparer vos objets avec l’aide d’un élève ou d’un professeur de l’Institut. Il s’agit d’un service gratuit, vous pourrez malgré tout  laisser une participation pour les œuvres de l’école. Rendez-vous dans le bâtiment de la menuiserie pour un évènement mêlant bricolage et convivialité !

 

 

« Une brocante est un lieu de rencontre essentiel. Notre école possède des installations qui permettent ces moments d’échange. »

La grande salle de sport de l’Institut sera le théâtre d’une brocante couverte. L’école espère rencontrer vendeurs et acheteurs.

 

 

NOUVELLE CONSTRUCTION

 

Depuis la mi-août, le chantier de la nouvelle construction

tourne à plein régime.

 

Retrouvez les photos ici


Des Mini-entreprises à l’Institut

 

Cette année, les cinquième années tant professionnelles que techniques de qualification participent aux Mini-entreprises.

C’est dans le cadre du nouveau cours de Formation Sociale et Economique que ces élèves se lancent dans la création de

leur propre business.

Tout faire de A à Z

Gérer une entreprise, ce n’est pas seulement imaginer un produit mais c’est également s’occuper des actionnaires, du marketing, des employés, du service après-vente,… Les Mini-entreprises, c’est donc pour nos élèves l’occasion de se

prêter, sans danger, au jeu de l’entreprenariat.

Depuis septembre jusque mars, ils devront imaginer, concevoir et vendre un produit en respectant des règles comme l’application de la TVA, la tenue d’assemblée générale,…

Aider de leurs professeurs, ils auront à cœur de vous vendre le fruit de leurs cogitations, alors réservez leur un bon accueil ! 


UNE APPLICATION

 

                              

Depuis le 25 septembre, une nouvelle application est téléchargeable par tous les élèves, professeurs et parents de l'école. C'est une première pour l'enseignement à Bruxelles !

Grâce à cette apllication, notre école reste connectée aux élèves et est partout avec eux. Ceux-ci ont accès facilement à toutes les informations pratiques de l'école et cela à tout moment.

Ces informations sont mise à jour quotidiennement et permettent de faire vivre notre école. La pédagogie de Don Bosco veut que l'école soit aussi une maison construite par les jeunes. Grâce à cette nouvelle application, c'est un bond de géant que nous faisons dans cette voie. 

 

Lire l'article de la libre.be

 

Télécharger l'application

 

GOOGLE PLAY

 

APP STORE


Un livre

Livre conçu, réalisé et édité par l'Institut Don Bosco dans le cadre de la Pastorale

Un livre édité, c’est une première pour l’école et il y a de quoi être fiers. Voilà deux ans que nous avons été choisis pour concevoir et imprimer une série de 5 affiches destinées à promouvoir une réflexion spirituelle dans toutes les écoles catholiques en Belgique francophone. La campagne a été reçue partout avec enthousiasme et a été mise à l’honneur sous forme d’affiches géantes lors de l’Université d’été de l’Enseignement catholique.

Cette campagne aura été l’occasion pour beaucoup d’élèves de réfléchir et de produire des textes autour du thème « va, quitte ton pays ».

Une grande partie de ces textes se retrouvent aujourd’hui dans un livre dont même la photo de couverture provient du travail de nos élèves puisqu’elle faisait partie de l’exposition qui avait clôturé le voyage culturel dans le bassin de la Rhur.

 

STIB / IDB : le courant passe

La STIB est aujourd’hui le plus gros employeur bruxellois et leurs sympathiques chauffeurs ne représentent que la moitié des emplois.

De très nombreux métiers à caractère technique correspondent aux formations offertes par l’Institut Don Bosco. Le lien fort qui existe entre notre école et la STIB nous assure une priorité pour les places de stages disponibles et le parcours vers les emplois se trouve facilité. Le lien permanent nous permet aussi de confronter régulièrement le contenu de nos cours avec les besoins d’une entreprise qui évolue vers des transports de plus en plus fiables, rapides et verts. Les possibilités d’évolution de carrière et la qualité de travail correspondent avec ce que nous espérons pour les débouchés professionnels de nos étudiants et nous ne pouvons que nous réjouir quand, lors d’une visite récente, nous croisons d’anciens élèves de l’école devenus cadres aujourd’hui.


Don Bosco sur wikipedia

Il suffit de suivre le lien pour retrouver un article qui explique le lien entre l'école et le patrimoine architectural bruxellois.

 

Face aux robots

Pour les élèves qui terminent leur qualification en électromécanique-automation ou en électricité, deux semaines de stage en entreprise et différentes formations sont organisées à l'extérieur de l'école.

Parmi elles, il y a cette formation en robotique assez exceptionnelle, organisée chez AUDI.

Nos élèves y découvrent le monde des technologies les plus évoluées. Ils programment des robots KUKA, qui sont avec les robots FANUC, des monstres prodigieux de l'industrie automobile.

A côté de l'engouement que procure la manipulation de telles machines, des vocations vont naître et déboucher sur une carrière de technicien dans un domaine de pointe.